Hors les murs : les actualités de Guillaume Talbi

Exposition collective – Un mouton dans la caisse

Galerie Alain Gutharc – Paris

avec Edi Dubien, Cyril Duret, Laurent Goumarre, Suzanne Husky, Kris Knight, Guillaume Linard-Osorio, Bernard Quesniaux, Guillaume Talbi

Vernissage samedi 13 juin 2020
Exposition du 16 juin au 31 juillet 2020
Galerie Alain Gutharc – 7, rue Saint Claude – 75003 Paris
Horaires : 11h – 13h — 14h – 19h du mardi au samedi
https://www.alaingutharc.com/artists

Formes de vie, 2015, aquarelle et lavis d’encre sur papier, 31 x 42 cm, ©Annik Wetter

(…) Le dessin est le support à notre imagination. Peut être encore davantage que la peinture car il est plus rapide, souvent, plus léger, parfois, plus spontané, croit-on. Quoiqu’il en soit, il semble plus immédiatement abordable et saisissable car plus modeste. Sans doute est-ce parce que nous avons tous gribouillé, colorié, construit des figures sur la surface d’une
feuille, ou simplement envahi l’espace de celle ci de lignes qui s’entrecoupent telles des abstractions. En somme, le dessin nous est familier, même si depuis de longues années, des décennies parfois, nous en avons abandonné l’idée à d’autres mains jugées plus habiles ou plus à même d’accomplir la tâche.

Cette exposition donne à voir des dessins, et uniquement des dessins. Ce sont les oeuvres de Edi Dubien, Cyril Duret, Laurent Goumarre, Suzanne Husky, Kris Knight, Guillaume Linard-Osorio, Bernard Quesniaux, Guillaume Talbi.

Chaque artiste a son propre trait, sa façon, son identité. Chaque artiste a son univers. Leur confrontation ou plutôt leur cohabitation, est le fruit de notre volonté. Cette volonté répond à nos intérêts, nos plaisirs, nos envies. Mais aussi, et surtout, à notre regard qui, ne s’arrêtant pas à la surface des lignes, voit, peut être, les moutons contenus dans des boîtes de transport, des éléphants avalés par des boas gloutons.
Cette exposition vous invite à retrouver vos yeux de Petit Prince et l’heureux plaisir de vivre, sentir et partager. (galerie Alain Gutharc)



Les commentaires sont fermés.