Federica Di Carlo

Résidence de septembre à novembre 2020

Federica Di Carlo, a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Rome, Bologne et Barcelone (Escola Massana).
Vit et travaille à Milan (Rome, 1984).
Dans son travail, Federica Di Carlo collabore souvent avec des scientifiques et des physiciens de différentes parties du monde pour la réalisation de certaines de ses installations.

Federica Di Carlo cherche à reconnecter les humains avec l’observation et une perception profonde de la nature. L’observation de l’équilibre du monde et les phénomènes de la nature sont la base de sa recherche. C’est une façon de dissoudre les formes et les archétypes afin de briser les frontières des idées préconçues et de pénétrer de nouveaux territoires de la connaissance. Elle a étudié le concept de frontière comme une limite, mais aussi un lien entre notre existence et l’équilibre universel que les êtres humains ont avec la nature. Elle traite depuis des années de l’élément de la lumière, comme première limite absolue avec laquelle nous entrons en relation.

Dans ses installations, souvent environnementale, cette lumière devient médium, qui se module à travers l’étude des lois de la physique et les mécanismes de la vision. Elle traite les zones d’interférence que la science tend à rejeter à cause de nos modèles établis. Ces paradoxes fonctionnent comme des matériaux d’investigations dans sa pratique.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.