Dans l’atelier de Nicolas Momein

Février 2019

Nicolas a entamé sa résidence début février et déjà des créations colorent l’atelier. Les « informelles » font place à des étals plus structurés suspendus à des bras d’acier. Nicolas joue de cette parfaite maîtrise de la matière (l’élastomère ou caoutchouc synthétique) avec la volonté de réduire le nombre de couleurs.



Les commentaires sont fermés.