Dans l’atelier de Boris Chouvellon – mai 2018

 

Des morceaux de la voiture volée, brûlée mais finalement récupérée, sont soigneusement encadrés. Nul besoin d’en rajouter.

Les tentes se mettent au mur, de nouvelles formes apparaissent

1- En traversant l’entrée, Boris récupère des structures en bois, restes de son passage dans le Vercors….

2- Déposées en un tas attendant leur sens…

3- les structures se laissent placer pour former une étoile à 5 branches

4- « Presque parfaite »

5- Et voilà

 

et puis 2 jours plus tard

@Boris Chouvellon

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *