Colette Tornier reçoit le prix « Un projet, un mécène » 2018 remis par la Ministre de la Culture

Lundi 14 mai 2018, Colette Tornier reçoit le prix « Un projet, un mécène » 2018 dans la catégorie Arts Visuels remis par la Ministre de la Culture

Françoise Nyssen et Colette Tornier © MC – Thibaut Chapotot

 

Colette Tornier © MC – Thibaut Chapotot

Françoise Nyssen et les lauréats du prix Un projet un mécène 2018 © MC – Thibaut Chapotot

 

Lundi 14 mai, Françoise Nyssen, ministre de la Culture, remettait la deuxième édition des Prix du Mécénat Culturel, remerciant ainsi les mécènes qui soutiennent des projets des champs d’action du Ministère. Le Prix « Un projet, un mécène » 2018 dans la catégorie Arts Visuels a été attribué à Colette Tornier, collectionneuse et philanthrope qui a fondé la Résidence Saint Ange en 2011 et le programme de mécénat éponyme à Seyssins à côté de Grenoble.

La Résidence Saint-Ange est un programme complet de soutien, d’accompagnement et de promotion de la scène contemporaine française, qui inscrit de manière forte et pérenne dans un territoire régional, des artistes émergents ou déjà reconnus sur la scène nationale. Chaque année, deux artistes défendus et sélectionnés par un comité de professionnels et collectionneurs sont ainsi accueillis chacun entre trois et quatre mois dans un bâtiment que Colette Tornier a commandé à l’architecte française Odile Decq, un monolithe noir dominant la vallée, installé au cœur du domaine de la Tour Saint- Ange, une maison forte dont les origines remontent au Moyen Âge. Chacun des artistes lauréats se voit attribuer une indemnité mensuelle pour lui permettre de travailler durant sa résidence, un budget mensuel dédié aux frais de production des œuvres, une exposition dans une institution partenaire à Grenoble présentant les œuvres produites sur place et un catalogue monographique.

Colette Tornier a mené une vie professionnelle tambour battant avec beaucoup de succès dans le domaine de la santé avant de s’investir avec tout autant de passion dans l’art contemporain. Elle consacre désormais une grande partie de son temps à découvrir la scène actuelle dans les galeries et les foires, côtoyant de nombreux amateurs et professionnels. Membre de l’ADIAF et des Amis de la maison rouge, elle collectionne durant plus de dix ans au fil de ses coups de cœur, de ses voyages et de ses rencontres, à la fois les grands noms de la création contemporaine internationale et les jeunes espoirs de la scène française. Sa collection de plusieurs centaines d’œuvres (Raphaël Zarka, Anthony Caro, Dewar et Gicquel, Franck Scurti, Philippe Favier, Chiharu Shiota, Wang Du, Mathieu Mercier, Yona Friedman, Jimmie Durham, Liam Gillick, Claude Viallat, Oscar Tuazon, Anita Molinero etc) se déploie à la fois dans le cadre patrimonial de la Tour Saint-Ange et dans une grange du XVIIème siècle réhabilitée en musée privé. De nombreuses œuvres sont également dispersées dans le parc du domaine, balisant un parcours artistique riche. Des œuvres de la collection sont régulièrement prêtées pour des expositions en France et à l’étranger. C’est en 2011 que Colette Tornier a décidé de donner une nouvelle dimension à son engagement et créé un Fonds de Dotation. En 2015, elle inaugure La Résidence Saint-Ange réalisée par Odile Decq.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.